Rose Bleu et Noir Illustration LGBT Inclusion Information Multipages Instagram 1200 x 800 px

Actu des jeunes

Les membres de la FESFO s’expriment sur leur avenir en postsecondaire


Présentation du rapport Considérations 2021-2031 :

Perceptions, intentions et comportements des adolescent.e.s franco-ontarien.ne.s par rapport aux programmes postsecondaires en français et à la gouvernance des universités "par, pour et avec" la communauté franco-ontarienne

La jeunesse franco-ontarienne s’est prononcée sur leurs perceptions, leurs intentions et ont fait part de leurs comportements à la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne (FESFO) lors de son récent sondage.

Du 22 au 29 mars dernier, la FESFO a sondé 840 élèves des écoles secondaires franco-ontariennes de toutes les régions de la province par rapport aux études postsecondaires, la sélection d'un programme et d'un établissement, les manières d'augmenter la participation des jeunes aux programmes en français et les diverses dimensions d'une gouvernance universitaire "par, pour et avec" la collectivité franco-ontarienne.

Les principales tendances qui émanent au sein des considérations sont :

1 - L’intérêt continu pour les humanités, mais grandissant pour les programmes qui touchent les sciences, les mathématiques et les programmes professionnels ;

2 - Un des facteurs les plus importants lors de la recherche d’institution postsecondaire est le coût de la vie de la localité de l’institution ;

3 - Le « Par et Pour » est très important, mais le « Avec » prend de l’importance, surtout dans le contexte du développement des institutions postsecondaires.



« Bien que les jeunes aient un intérêt grandissant pour les sciences, mathématiques et les programmes professionnels, auquel il faudra répondre, nous proposons aussi des investissements stratégiques en humanités. Il est important de développer des programmes de premier cycle qui reflètent les intérêts et les comportements de nos jeunes en 2021.

Oui, les humanités sont des vecteurs importants pour la préservation de la culture, mais l’élargissement de la participation des jeunes à des programmes universitaires en français est aussi crucial à l’offre de services en français et la rétention culturelle et l’avenir de notre communauté ! » - Fiona Labonté, présidente de la FESFO

Le rapport Considérations 2021-2031 contient des éléments importants pour continuer la réflexion de la mise en place des institutions postsecondaires ontariennes pour bien répondre aux besoins et aux aspirations pour le « par, pour et avec » nos jeunes francophones en Ontario.

La FESFO recommande fortement aux institutions postsecondaires en Ontario, ainsi qu’au gouvernement de l’Ontario de prendre en compte ces considérations dans l’élaboration de nouveaux programmes, de mise sur pied de nouvelles institutions, et surtout, lors des restructurations et des réorganisations administratives du régime universitaire franco-ontarien.



Retourner aux actualités

 

Actualités connexes

slanted-div